Hubert DE VAUPLANE

Avocat associé, KRAMER LEVIN

Hubert de Vauplane co-dirige l’activité des modes alternatifs de financement et d’investissement du bureau de Paris, offrant une vision globale et intégrée tant en ce qui concerne les aspects regulatory que la structuration et l’exécution des transactions. Hubert intervient tant en droit européen qu’en droit français en matière de réglementation des services bancaires et d’investissement d’asset management et de fonds, de réglementation des investissements assurantiels de contentieux financiers et des titres, d’e-money et de services de paiement ainsi que de fusions et acquisitions dans le secteur des institutions financières. Il conseille également ses clients dans des domaines variés tels que la FinTech, la blockchain et les crypto-monnaies, ainsi qu’en matière de réglementation financière dans les secteurs de l’investissement, de l’asset management, des services de paiement et de la banque.
Hubert se focalise par ailleurs sur le conseil aux entreprises, asset managers, banques privées et d’investissement et investisseurs institutionnels en matière de finance désintermédiée, incluant notamment la structuration et la mise en œuvre de fonds de titrisation et de dette (AIFM, ELTIF, FPE) en droit français ou en droit luxembourgeois, les programmes d’affacturage de créances commerciales (français ou européens), l’émission d’obligations et d’instruments de dette hybrides EuroPP, USPP, bons de caisse).
Hubert est expert auprès de l’AMF (membre de la Commission consultative Organisation et fonctionnement du marché), de la Commission européenne et de la Banque Centrale Européenne. Il est par ailleurs membre de divers groupes de réflexion de place tels que le Financial Market Law Committee, Paris Europlace, P.R.I.M.E. (Panel of Recognized International Market Experts in Finance) et le Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris.
Il enseigne le droit bancaire et financier international à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris.

Hubert de Vauplane interviendra mercredi 28 novembre à 10h10 sur le sujet suivant : « Preuve et propriété, confidentialité… : enjeux juridiques et pratiques de la blockchain »